Retour à la liste

Exécutions place Saint-Antoine.

Place de la Bastille 11e Arrondissement Paris

"Poulailler", de son vrai nom Jean Chevalier, habite à Yerres en 1773. Ce personnage a pour couverture le métier de savetier, mais il a la détestable habitude, aidé de quelques comparses, de "visiter" des maisons pendant l'absence de leurs propriétaires. Il y dérobe tout à loisir ce qui peut se revendre facilement. Objets d'art, linge et vêtements, armes, ou encore des chevaux. Il s'est abouché avec un certain nombre de palefreniers peu regardants sur l'origine des bêtes qu'on leur fournit. Poulailler opère principalement dans la vallée de l'Yerre. Le 30 juin 1786, l'arrêt du Parlement tombe enfin sur la tête de Poulailler : il est condamné, bien qu'il n'ait jamais versé le sang, à être pendu porte de St Antoine. Et le 3 juillet, à la porte Saint-Antoine, la sentence est exécutée devant une foule énorme.

La guillotine, démontée de la place de la Concorde le 9 juin 1794, est installée place Saint-Antoine (de La Bastille) mais n'y restera que trois jours pour aller place du Trône (v. 12è arr, pl de la Nation). Pendant ces trois jours, 73 personnes seront exécutées et enterrées au cimetière Sainte-Marguerite (v. 11ème arr, square Raoul-Nordling). C'est la quantité de sang répandu, causant quelques désagréments, parce que le sol ne l'absorbe pas assez vite et qu'il répand une odeur nauséabonde, qui oblige les bourreaux à trouver un autre endroit.

(dessin X, DR)