Retour à la liste

Attaques rue de Vaugirard, 1665.

17 Rue de Vaugirard Paris-6E-Arrondissement

Le 7 juillet 1665, un groupe de gentilshommes et de laquais surgit du palais du Luxembourg et se précipite sur une voiture dans laquelle un homme a été mis en état d'arrestation. On attaque les archers et l'huissier, on les brutalise, on se bat à l'épée jusqu'aux environs du Louvre. La bataille va durer deux heures et faire trois morts sans que quiconque n'intervienne. Le prisonnier ne sera pas délivré pour autant. Il est à la mode, à l'époque, d'intervenir pour délivrer des prisonniers dont on ignore tout, seulement pour s'opposer à l'autorité.

Au XVIIème siècle, le Guet (la police) est autant à craindre que les brigands (v. 10è arr, porte Saint-Denis). Un matin de 1692, huit soldats attaquent, l'épée à la main, à 8h du matin, la femme d'un boulanger de Vaugirard qui, avec son garçon, conduit une charrette de pain vers le marché. Le charretier est blessé d'un coup d'épée à la main et les soldats volent une quarantaine de pains qu'ils distribuent entre eux et autour d'eux. La Reynie, lieutenant de Police, estime que l'enquête sera difficile d'autant que les victimes, de peur d'être assassinées, refusent de porter plainte.

(dessin Callot 1592-1635)