Retour à la liste

Rue du Louvre, août 1572.

Rue du Louvre Paris Paris

Au matin du 22 août 1572, l'amiral de Coligny est blessé par un certain Maurevert qui tire à l'arquebuse d'une maison voisine (v. rue Saint-Honoré). Deux jours plus tard, le 24 août 1572, le bourdon de Saint-Germain-l'Auxerrois, donne le signal du massacre de la Saint-Barthélemy qui s'étendra à tout Paris lorsque la tour de l'Horloge, au coin du boulevard du Palais et du quai de l'Horloge, sonnera le tocsin. Les portes de la ville seront fermées et les chaînes tirées sur la Seine. L’émeute fera 1.500 à 2.000 morts selon l'historien Jean Favier qui cite aussi le nombre de 5.000 à 6.000 selon d’autres sources. Ainsi, selon Henri Gourdon de Genouillac, le massacre de la Saint-Barthélemy qui dura trois jours aurait fait 5.000 morts à Paris. On tuait à tout âge, on tuait jusqu'aux bébés et aux femmes enceintes pour éviter la naissance d'un petit  huguenot. On en profitait pour piller, violer, dévaster les maisons (v. rue de Rivoli).