Retour à la liste

Malfaiteurs rue des Lombards.

Rue des Lombards Paris Paris

La rue, selon l'historien Amédée de Bast, tient son nom du grand nombre d'usuriers qui y résidaient au XVIème siècle [Amédée de Bast, Les galeries du palais de justice de Paris, Michel Lévy 1851].

Au coin de la rue des Lombards et de la rue Saint-Denis, demeure au XVIème siècle un marchand de tissus nommé Philippe Gastine. Protestant prêchant le protestantisme, il sera pendu avec toute sa famille en 1569. Sa maison détruite, rien ne sera jamais reconstruit là.

Selon Louis-Sébastien Mercier, un des confiseurs de la rue des Lombards s'était avisé dans les années 1770, de placer une petite tête de Louis XV en sucre sur un baril de pastilles et que "la police n'eut que le temps de déménager la boutique sucrée". [Louis-Sébastien Mercier, Tableau de Paris et Le Nouveau Paris]

(photo Atget 1857-1927)