Retour à la liste

Évènements à Notre Dame.

Notre Dame 4e Arrondissement Paris

François Sarrazin, 22 ans, arrivé de Caen après des études chez les jésuites, est entré à Notre-Dame le 3 août 1670 et a pénétré dans l'enceinte de la chapelle de la Sainte Vierge. Là, l'épée à la main, il a tenté de renverser un calice, a renversé un ciboire, a répandu par terre des hosties consacrées et a frappé de son épée le prêtre et l'hostie. Ce qui lui valut dans les jours qui suivirent, d'avoir le poing coupé avant de finir sur le bûcher.

Le dimanche de Pâques 1728, la cathédrale était pleine à craquer pour les vêpres. Des échafaudages étaient installés à l'intérieur pour la réfection de la nef. Quelques filous montèrent au plus haut des échafaudages et firent tomber des pierres et des outils, en criant que la charpente allait tomber. Chantres et fidèles s'interrompirent pour s'enfuir mais les portes étaient trop étroites pour la multitude, et pendant le tumulte, les voleurs firent les poches de tous, arrachèrent les boucles d'oreilles et parfois l'oreille avec, ainsi que les bagues. Jamais personne ne fut arrêté.

Il y avait à Notre-Dame, jusqu'en 1784, une haute tour proche de la sacristie, qui constituait la prison de l'Officialité, réservée aux ecclésiastiques.

(dessin X, DR)