Retour à la liste

La prison de Vincennes

Avenue de Paris Vincennes Val-de-Marne

Le donjon de Vincennes, édifié au XIVème siècle à l'emplacement d'une résidence de campagne des premiers capétiens, a été, par la volonté de Louis XIII, l'une des plus importantes prisons de l'Ancien-Régime.

Le 20 août 1418, des émeutiers partisans des Bourguignons fêtent la victoire sur les Armagnacs en massacrant les prisonniers extirpés des prisons (v. 1er arr, pl du Châtelet). Ce jour-là, après les massacres du Grand et du Petit Châtelet, ils se présentent au donjon de Vincennes, mais le duc de Bourgogne ne consent qu'à leur remettre 20 prisonniers pour qu'ils soient jugés selon les formes. Hélas, le pont-levis sitôt franchi, ils sont assaillis au faubourg Saint-Antoine par des hordes et égorgés impitoyablement, malgré la résistance des archers bourguignons qui vont eux aussi laisser dix des leurs sur le terrain (v. suite 1er arr, palais de justice, à la Conciergerie).

Gaspard de Heu, échevin de Metz qui aurait introduit la doctrine luthérienne à Metz aurait été emprisonné, torturé et pendu en 1558 dans cette prison. Robert Stuart, calviniste, auteur de l'assassinat d'Antoine Minard, président de la chambre qui a condamné à mort Anne de Bourg (v. 4è arr, pl de l'Hôtel-de-Ville), également calviniste, y est enfermé. Henri de Navarre aussi, en 1574, par Catherine de Médicis qui le soupçonne de comploter pour faire accéder au trône le duc François d'Alençon, frère de Charles IX qui se meurt. C'est d'ailleurs dans le donjon de Vincennes que meurt le 30 mai 1574 Charles IX, responsable de la Saint-Barthélemy. Richelieu y fait enfermer nombre de prisonniers de guerre. Après La Fronde, en 1652, le cardinal de Retz y est enfermé avant d'être transféré à Nantes et de s'évader. Louis XIV y fait enfermer son ministre des Finances Nicolas Fouquet. Diderot y est également détenu pour avoir écrit en 1749 un texte qui a déplu au ministre d'Argenson et le duc d'Enghien y est fusillé par Bonaparte en 1804.

Selon Jacques Hillairet, cinq détenus seulement se sont évadés de Vincennes. Cette prison est devenue petit à petit magasin militaire à partir des années 1830, puis musée à partir de 1934.

(photo CPA, DR)