Retour à la liste

Le petit châtelet

Place du Petit Pont Paris Paris

Depuis les origines de Lutèce, depuis les Romains, la ville est protégée au sud par une petite forteresse, construite d'abord en bois, le Petit Châtelet, qui se dresse à l'extrémité sud du Petit-Pont, au milieu de l'actuel carrefour formé par le Petit Pont, la rue du Petit Pont, les quais de Montebello et Saint-Michel. Il a été construit par l'empereur Julien qui habitait le palais des Thermes et est destiné à défendre Paris. Il est la porte sud de la ville à l'époque où Lutèce se limite à la Cité et où il n'y a qu'un pont au nord et un pont au sud. Le bâtiment est constitué de trois tours carrées de médiocre hauteur, unies par des espèces de galeries fortement enfoncées dans le sol, et compte 33 fenêtres à barreaux. Soixante casemates ou cachots servaient, du temps des Romains, à conserver des vivres et du matériel de guerre. Le Petit Châtelet sera démoli sur l'ordre du roi en 1783.

Comme le Grand Châtelet, ce Petit Châtelet avait perdu de son intérêt lors de la construction de l'enceinte de Philippe-Auguste, au XIIème siècle. Après avoir été abandonné sous Philippe le Bel, il devint une prison en 1398, sous Charles V, et servait de trop-plein au Grand Châtelet. Des Armagnacs y furent enfermés, puis massacrés le 12 juin 1418 par les Bourguignons ( v. rue Lagrange). En 1402, il est aussi la demeure du Prévôt de Paris.

( v. suite sous l'Ancien Régime)

(dessin X, DR)