Retour à la liste

Le duc d'Orléans assassiné, novembre 1407

49 Rue Vieille du Temple Paris

Le duc d'Orléans (Louis, fils de Charles V et frère de Charles VI), est assassiné rue Vieille-du-Temple par les hommes de Jean sans Peur, duc de Bourgogne, devant le marché des Blancs-Manteaux, le 23 novembre 1407 à huit heures du soir. Depuis que Charles VI est devenu fou, le duc d'Orléans gouverne officieusement avec la reine Isabeau de Bavière dont il est l'amant. Mais il a beaucoup de maîtresses et il est revenu aux oreilles de Jean sans Peur que sa propre femme serait du nombre. Le corps du duc d'Orléans sera exposé à l'église Notre-Dame-des-Blancs-Manteaux, rue des Blancs-Manteaux. Par la suite, Jean sans Peur, qui a avoué le crime, sera exclu du Conseil de régence puis pardonné et amnistié par le roi dès 1408, lors d'une cérémonie à Chartres, mais se heurtera à la réprobation générale. De plus, le jeune duc d'Orléans, Charles, venant d'épouser la fille du comte Bernard d'Armagnac, est soutenu dans sa haine du duc de Bourgogne par la noblesse gasconne, en plus des ducs de Bretagne, de Bourbon et de Berry. C'est le début de la guerre entre Armagnacs et Bourguignons (v. suite 1er arr, aux Halles).

(dessin X, DR)