Retour à la liste

Le connétable "assassiné", juin 1392.

Rue de Sévigné Paris Paris

Le 13 juin 1392, à l'occasion d'une fête donnée par le roi Charles VI à l'hôtel Saint-Pol, le connétable Olivier de Clisson est attaqué dans la rue Culture-Sainte-Catherine (rue de Sévigné), avec ses valets, par Pierre de Craon, favori du duc d'Orléans, accompagné de quarante bandits à cheval. Craon, chassé de la cour l'année précédente, pense que Clisson est responsable de sa disgrâce, survenue en réalité à la demande du duc d'Orléans qui ne le supportait plus. Clisson, blessé, laissé pour mort par ses assaillants, en réchappe. Les bandits, effrayés de s'être attaqués à un ministre du roi, s'enfuient avec Craon jusqu'à son château de Sablé-sur-Sarthe. Quelques jours après la tentative d'assassinat, les sergents du roi arrêtent à trente kilomètres de Paris deux écuyers de Pierre de Craon. On leur coupe le poing et on leur tranche la tête aux halles avant de pendre leurs corps au gibet de Montfaucon. Le concierge de l'hôtel de Craon est lui aussi exécuté. C'est en allant régler cette affaire au Mans, en voulant déclarer la guerre au duc de Bretagne qui refusait de livrer Craon, que Charles VI, tombant de cheval dans une forêt de la Sarthe, deviendra fou (v. 1er arr, palais du Louvre). Finalement, Craon sera gracié, mais l'acte va déclencher une formidable agitation en France. 

(dessin X, DR)