Retour à la liste

Les laïcards posent une bombe, 1989.

25 Passage Stinville Paris

Nouvel attentat revendiqué par le Groupe Gracchus Babeuf (photo) (le précédent attentat visait Saint-Germain-de-Charonne). Ces admirateurs du précurseur du communisme ont détruit dans la nuit du 16 au 17 novembre 1989 la porte de la Maison de la jeunesse et de la culture, 25 passage Stinville (12ème arr). Les poseurs de bombe enverront un communiqué à l'AFP dans lequel ils s'expriment ainsi : "Curés, mangez vos hosties et laissez l'avortement aux personnes concernées – dernier avertissement. Pas de fonds publics pour les écoles musulmanes. L'islam, le judaïsme, le christianisme, lavent les cerveaux pour que le fascisme bourre les crânes. Les religions, c'est l'esclavage"