Retour à la liste

Syveton asphyxié, décembre 1904.

20 Avenue de Neuilly Neuilly-sur-Seine

Gabriel Syveton, député du 2ème arrondissement de Paris, qui devait comparaître aux assises le 10 décembre 1904, est découvert mort, quelques jours auparavant, à son domicile du 20 bis avenue de Neuilly, asphyxié par son chauffage au gaz. Il devait répondre devant la cour d'assises de voies de fait sur la personne du général André, ministre de la Guerre, qu'il avait frappé le 4 novembre 1904, dans l'hémicycle (v. Assemblée nationale). M. Syveton père portera plainte pour assassinat, mais le juge d'instruction Bouchard rendra une ordonnance de non-lieu le 24 janvier 1905.

(dessin Petit Journal)