Retour à la liste

Carlos rue Amélie, juin 1975.

11 Rue Amélie Paris

La DST a découvert, le 30 juin 1975, une cache d'armes du terroriste Vénézuélien Carlos (photo) dans un appartement du 11 rue Amélie. Les lieux sont occupés par une Colombienne, Amparo Silva Masmela, 28 ans, employée de la Lloyd Bank à Paris. C'est elle qui a recueilli Carlos pour la nuit, après les meurtres de la rue Toullier trois jours plus tôt (5ème arr), pour qu'il puisse partir à l'étranger le lendemain. Elle est inculpée d'intelligences avec les agents d'une puissance étrangère et incarcérée jusqu'au 27 décembre. En plus des armes, la police trouve des documents qui prouvent l'implication de Carlos dans plusieurs attentats, dont celui du Drugstore Saint-Germain, le 14 septembre 1974 et les attentats d'Orly des 13 et 19 janvier 1975, ainsi que la préparation d'actions contre des personnalités juives en France et en Grande-Bretagne.

(photo X)