Retour à la liste

Lafont au Lutétia, juin 1940.

43 Boulevard Raspail Paris-6E-Arrondissement

Sous l'Occupation, au coin de la rue de Sèvres, au 43 boulevard Raspail, l'hôtel Lutetia abrite l'Abwehr, service de renseignements de l'armée allemande. En 1945, il sera réquisitionné par Henry Fresnay pour accueillir les déportés rapatriés. C'est là que le 16 juin 1940, Henri Chamberlin, prisonnier évadé grâce à la débâcle, est présenté au colonel Rudolph, patron de l'Abwehr. Celui-ci déballe ses cartons avec ses adjoints Hermann Brandl, dit Otto, et le capitaine Radecke. Rudolph n'est pas emballé par le recrutement de ce Chamberlin repris de justice, mais ses adjoints lui proposent de l'utiliser comme fournisseur des denrées et richesses nécessaires. Et voilà Chamberlin, 38 ans, intronisé sous-traitant de l'occupant sous le nom d'Henri Lafont. Pour l'aider, il recrutera ses camarades de prison, Pierre Loutrel, dit Pierrot le fou (v. 16ème arr, av Foch), Jo Attia, Riri Tête Dure, Charles le Nantais, Robert Moura, dit Le Fantassin, Daniel Hirbes, dit La Rigole, Joseph Delasalle, André Gomez, dit Dédé l'Oranais, Henri Fefeu, dit Le Riton, Georges Boucheseiche, dit Gros Jo...  bref, le gratin des truands de l'époque qu'il est allé parfois chercher en personne, jusque dans leurs cellules. La bande s'installera, après plusieurs étapes, au 93 rue Lauriston (v. 16ème arr, rue Lauriston et suite 14ème arr, rue Vavin).

(photo CPA)