Retour à la liste

Le Dr Outel Bono assassiné, 1973.

54 Rue Sedaine Paris

Le Dr Outel Bono, un opposant au régime du président tchadien François Tombalbaye, réfugié à Paris depuis un an, est assassiné le 26 août 1973 par un inconnu, de deux balles de 9mm dans la tête, alors qu'il vient de quitter son domicile de la rue Sedaine. Le président tchadien nie toute implication de ses services et la police estime que l'assassin –un Blanc- était trop peu préparé pour être un tueur professionnel. Il s'est enfui dans une voiture de faible puissance, en sens interdit, c’est-à-dire sans avoir repéré les lieux. "Si le régime de fort-Lamy avait quelqu'un à faire tuer, ce serait le Dr Abba Sidick, qui a tant fait couler de sang sur la terre tchadienne", déclare le président dans un communiqué de presse, le 30 août. M. Tombalbaye estime que l'attentat a pour cause des rivalités au sein du Mouvement démocratique de rénovation tchadienne que le Dr Bono était sur le point de créer. L'enquête n'aboutira pas.

(photo X)