Retour à la liste

La porte Saint-Bernard.

7 Quai de la Tournelle Paris

La porte Saint-Bernard était une entrée de Paris, située au bord de la Seine, à l'est de Paris, à proximité de la Tournelle, extrémité de l'enceinte de Philippe-Auguste sur la rive gauche.

Elle avait été construite par Philippe-Auguste lors de l'édification de l'enceinte de Paris, au début du treizième siècle, puis reconstruite dans les années 1606-1608. Il s'agissait d'un bâtiment très important, avec une double arcade, mesurant vingt mètres de haut et seize de large, dans l'épaisseur duquel on avait inséré des logements.

En 1670, on décida de donner à toutes les portes de Paris une forme d'arc de triomphe. Mais à la différence des portes Saint-Denis ou Saint-Martin qui subsistent aujourd'hui, la porte Saint-Bernard, en 1674, devint un double arc, avec un pilier central.

Sur la face intérieure, le roi Louis XIV était représenté en bas-relief répandant l'abondance alors que sur la face extérieure, vers le faubourg, le sculpteur Baptiste Tuby (1635-1700) l'avait représenté au gouvernail d'un navire. Ces bas-reliefs occupaient toute la largeur du monument.

Le prévôt des marchands Claude Le Peletier (1668-1676), aurait été le commanditaire de ces œuvres et des inscriptions à la gloire du roi qui les accompagnaient, car le souverain venait de supprimer l'impôt qui pesait sur les marchandises livrées par le port Saint-Bernard.

La porte Saint-Bernard a été démolie lors de la construction de la nouvelle enceinte de Paris, dite des Fermiers généraux, à la veille de la Révolution.