Retour à la liste

L'église Saint-Marcel.

29 Avenue des Gobelins Paris

Le village de Saint-Marcel s'étendait, avant la Révolution et le début de la grande urbanisation de Paris, de la rue Le Brun au bas de l'avenue des Gobelins et du quartier Croulebarbe à la rue Scipion. Au centre du village, devenu "faubourg" au fil du temps, se trouvait l'église Saint-Marcel.

Le bourg était séparé du quartier Saint-Médard par la Bièvre, qui coulait en suivant le tracé de la rue Berbier-du-Mets, la rue Pascal et la rue du Fer-à-Moulin

Le village et l'église portaient ce nom car saint Marcel, évêque de Paris, y avait été enterré en 436. Les Romains enterrant les morts hors des villes, Marcel fut enterré sans doute en bordure du chemin et l'église fut édifiée plus tard à cet endroit, à une date inconnue. Le bourg se serait formé autour, par la suite.

Le premier écrit qui fasse état de cette église est daté de l'an 811. La châsse de saint Marcel fut, quelques années plus tard, transportée à Notre-Dame, pour la mettre à l'abri des invasions normandes.

On accédait à l'église, orientée vers l'est, en empruntant un étroit passage à l'emplacement du 29 avenue des Gobelins, qui menait à un petit parvis. Là, se trouvait une grande place, sur le côté nord de l'église, qui s'étendrait jusqu'au boulevard Saint-Marcel et légèrement au-delà, où se trouvait l'église Saint-Martin.

L'église Saint-Marcel avait cinquante mètres de long et son chevet se trouverait à la place des numéros 4 et 6 de la rue Michel-Peter. Son transept était large de trente-huit mètres. Elle a été démolie en 1806.