Retour à la liste

Le couvent des Carmélites.

122 Rue de Grenelle Paris

Les religieuses du grand couvent des Carmélites de Notre-Dame-des-Champs, créé en 1603, décidèrent en 1656 de disposer d'une maison dans Paris qui pourrait éventuellement leur servir de refuge. Elle créèrent alors une maison dans la rue du Bouloi qui demeura jusqu'en 1687, date à laquelle elles s'installèrent rue de Grenelle.

Il s'agissait donc du troisième couvent de Carmélites parisiennes, puisqu'il existait aussi celui de la rue Chapon.

Le couvent de la rue de Grenelle disposait d'un grand jardin, au nord de ses bâtiments, qui était mitoyen, au nord, du couvent des Dames de Bellechasse et le long duquel fut ouverte, en 1719, la rue de Bourgogne.

La rue de Martignac et la rue Casimir-Périer traverseraient aujourd'hui le jardin du couvent du nord au sud. La basilique Sainte-Clotilde a été en partie construite dans ce jardin dans les années 1850. Le couvent, fermé en 1790, a été transformé en caserne avant d'être finalement démoli en 1828, lors du lotissement du quartier.

(Dessin X)