Retour à la liste

Affaires militaires...

Avenue de Paris Vincennes Val-de-Marne

Le clairon Sartou rentre ivre, un soir de 1838 au fort de Vincennes, et le caporal Marrig, estimant qu'il a suffisamment bu, entend l'empêcher de ressortir boire avec un autre militaire. Sartou, mécontent, flanque un coup de poing au caporal, comme au caporal Mallard. Le conseil de guerre le condamnera à 6 mois d'emprisonnement le 19 avril 1839.

Le 12 décembre 1839, le maréchal des logis Chapel, du 2ème régiment d'artillerie, à Vincennes, empêche de sortir l'artilleur Poirier car il a bu et est mal vêtu. La garde intervient et ramène Poirier dans le château de Vincennes. Celui-ci se jette alors sur Chapel et le frappe. Il a le visage couvert de sang. Traduit en conseil de guerre, Poirier se voit condamner à mort le 16 janvier 1840.

(photo CPA, DR)