Retour à la liste

Le Château Rouge dans le crime.

44 Rue de Clignancourt Paris

A l'emplacement des numéros 42 à 54 de la rue de Clignancourt et 7 à 13bis rue Custine, a été construit dans les années 1770 une importante bâtisse en briques, surnommée "le Château rouge". Elle dispose d'un parc boisé qui s'étend jusqu'à la rue Doudeauville. La rue Myrha et la rue Poulet, comme la rue Custine, seront ouvertes dans ce parc. A la fin de la révolution de 1848, une centaine d'hommes seront tués au Château rouge qui, après avoir servi de caserne, a été transformé en salle de bal. Dans les années 1850, la police est en permanence au Château rouge pour surveiller que les danseurs ne se livrent pas à des "danses immorales" comme le "chahut" ou le "cancan". Le bal devra finalement fermer ses portes et le Château rouge redeviendra caserne lors de la guerre de 1870. Le général Lecomte, lors de son arrestation le 18 mars 1871 par les Communards, y sera brièvement enfermé avant d'être fusillé avec le général Clémen-Thomas (v. rue du Chevalier de La Barre). Le Château rouge sera enfin démoli par un promoteur en 1881.

(dessin X)