Retour à la liste

Proxénètes du faubourg Saint-Antoine, 1873.

120 Rue du Faubourg Saint-Antoine Paris

Sept accusés, formant une bande de pillards et d'assassins, qui écument le Faubourg Saint-Antoine, la rue Sainte-Marguerite, repaire "de filles publiques du dernier degré", répondent le 30 juillet 1873 devant les assises d'un assassinat commis dans la nuit du 26 au 27 octobre 1872 sur un sieur Gatebois, habitant au 31 rue Sainte-Marguerite. Trois d'entre eux, Jean-Baptiste Gasch, Jacob Muller et Suzanne Wiedmann, ont déjà été condamnés. Aux travaux forcés à perpétuité pour les hommes et à 10 ans de réclusion pour la femme. Le sieur Gatebois a été tabassé et abandonné dans la cour. Il avait 68 ans et est mort le lendemain. L'un des accusés, Louis Colmach, s'est vanté de cet exploit, commis pour voler la victime et a fait arrêter toute la bande. Il sera condamné aux travaux forcés à perpétuité comme Charles Poignard, comme Gasch, alors que André Schep est condamné à 12 ans de travaux forcés, Etienne Leprince à 10 ans de réclusion et Wiedmann à 5 ans.

(dessin Petit Journal)