Retour à la liste

Casse chez le bijoutier, 1845.

2 Rue du Faubourg Saint-Antoine Paris-12E-Arrondissement

La cour d'assises de Paris doit juger le 20 novembre 1845 huit accusés que l'on soupçonne d'un cambriolage commis grâce à un souterrain, dans la nuit du 1er au 2 mai précédent, dans la bijouterie du sieur Richer, au 2 rue du Faubourg Saint-Antoine. Richer a découvert le trou au matin et a fini par comprendre pourquoi il avait entendu beaucoup de bruit, avec sa femme, depuis plusieurs jours. Le butin très important se monte à 11.000 francs. Le trou communique avec un égout proche. Des témoins confirment que des hommes sont entrés et sortis de l'égout, ce qui n'a pourtant inquiété personne, pas même les vrais égoutiers. Le cour d'assises condamnera deux maçons, François Cassier, 32 ans, et Jean Maury, 23 ans, à 10 ans de travaux forcés. Catherine Chevaney, 22 ans, sera condamnée à 3 ans, Pierre Picard, 29 ans, tailleur, à 4 ans, Denise Demichet, 48 ans, à 2 ans. Les autres, Augustin Demichet, 44 ans, débardeur, Sylvain et Marie Durivod, 35 et 33 ans, seront acquittés.

(dessin X)