Retour à la liste

Victime du "chirurgien" rue de Reuilly, 1895.

86 Rue de Reuilly Paris-12E-Arrondissement

Le 18 août 1895, un jeune homme perd connaissance dans un bar de la rue de Reuilly. On se précipite et l'on constate alors qu'il est ensanglanté. Aussitôt, les témoins vont le conduire à l'hôpital Saint-Antoine. Mais les médecins se trouvent devant un cas rare qui les laisse songeurs : le blessé a les deux lobes des oreilles coupés. Il s'explique. Congédié par son patron la veille, il était assis après une nuit d'errance sur un banc du boulevard de Sébastopol, à 6h30, lorsqu'un individu s'est approché et lui a fait remarquer qu'il avait "un chancre sur le nez". L'individu lui a proposé de le faire disparaître et tous deux se sont alors dirigés vers le Jardin des plantes où l'on trouverait des feuilles de pivoine, nécessaires au traitement. Brugeas, c'était son nom, s'est alors laissé enfoncer un clou de tapissier dans chaque oreille, puis a suivi son guérisseur jusqu'au Bois de Vincennes. Après avoir bu chez plusieurs marchands de vins, le "chirurgien" a coupé les deux lobes des oreilles avec des ciseaux et a disparu. Le jeune homme a donné un signalement très précis et un nommé Maire, 50 ans, a été arrêté, mais il nie. Tous les témoins le reconnaissent cependant et le tribunal correctionnel va le condamner le 7 janvier 1896 à 2 ans d'emprisonnement et 100 francs d'amende, après avoir entendu la défense de Me Savignon.

(dessin Bombled 1862-1927)