Retour à la liste

Anarchistes au faubourg du Temple, 1892.

54 Rue du Faubourg du Temple Paris

Le 28 mai 1892, dans la salle du commerce, 54 rue du Faubourg du Temple, une réunion d'anarchistes traite "des explosions par la dynamite". C'est l'époque des attentats. On y explique que la dynamite "réveille la conscience populaire, donne l'espoir aux misérables et fait trembler les riches". Et que chacun doit en user. Michel Zévaco, 32 ans, (photo) et Jean Henry, 23 ans, prennent la parole pour regretter que Ravachol n'ait pas pu venger ses camarades (v. 10ème arr, bd de Magenta). On profère à l'occasion des menaces contre "les mouchards de la presse qui traitent les anarchistes d'assassins et les magistrats, les enjuponnés qui condamnent les travailleurs, les bourgeois, les exploiteurs qui nous tuent par la faim". "Tuons, volons, dynamitons, tous les moyens sont bons pour nous débarrasser de cette pourriture". La cour d'assises condamnera Zévaco le 5 octobre à un an d'emprisonnement et 2000 francs d'amende, Henry à 4 mois et 1000 francs d'amende, pour provocation au meurtre.

(photo X)