Retour à la liste

On veut lyncher Vidocq ! 1830.

Rue Berger Paris Paris

Le 10 novembre 1830, à l'époque où la rue Berger est la "rue de la Poterie", Vidocq, ex-bagnard et ex-policier, est menacé de lynchage par la foule, car un ancien gendarme nommé Renaud l'a reconnu et alerte les passants. Cent personnes accourent et Vidocq se réfugie au poste de police aujourd'hui détruit, qui serait au coin de la rue Berger et de la rue de la Lingerie. Pour s'enfuir, il donne sa redingote à un individu inconnu, lui demande de monter dans un fiacre qui attend là et de se rendre chez un marchand de vins, 1 place Baudoyer (4ème arr). La voiture part sous une grêle de pierres et la foule se disperse.

(dessin MG Coignet, Vidocq, 1840)