Retour à la liste

"L'égorgement" rue Beethoven, 1871.

Rue Beethoven Paris Paris

Matin du 22 mai 1871. Louise Michel fait ce récit après avoir expliqué que, la veille au soir, 25.000 hommes du général Douay sont entrés dans Paris en défonçant la porte de Saint-Cloud: "L'égorgement commençait en silence. Assi allant du côté de la Muette vit dans la rue Beethoven des hommes qui, couchés à terre, semblaient dormir. La nuit étant claire, il reconnaît des fédérés et s'approche pour les éveiller, son cheval glisse dans une mare de sang. Les dormeurs étaient des morts, tout un poste égorgé" [Louise Michel, La Comune, 1898].